Le Banquier
A la une Actualités Nationales

UN CONSEIL DES MINISTRES CONSACRE A LA SITUATION FINANCIERE DU PAYS

Le Président de la République Kaïs Saied a présidé, hier jeudi 21 octobre 2021, au palais de Carthage, un conseil ministériel, consacré à l’examen de la situation financière du pays et les solutions à même de garantir le financement du budget de l’Etat et d’assurer les équilibres financiers fondamentaux.

Le conseil ministériel a notamment, adopté un projet de décret portant adoption de l’accord de prêt conclu le 16 juillet 2021, entre la Tunisie et la Banque Africaine de Développement pour le financement du programme d’appui à la relance économique et à l’intégration sociale.
Il a également examiné projet d’arrêté portant amendement de l’arrêté n° 1916, datant du 9 octobre 1995, relatif aux autorisations d’exploitation des kiosques de tabac.

Le conseil a particulièrement, mis l’accent sur l’impératif de mettre en œuvre un programme urgent. Et ce pour la relance économique et de lancer des réformes économiques structurelles, dans le cadre d’un véritable partenariat avec les partenaires sociaux.

Il a examiné des questions relatives à l’intensification du contrôle des circuits de distribution, aux fins de contrecarrer la spéculation, les pratiques de monopole, de maîtriser les prix et d’orienter la subvention vers les personnes qui sont dans le besoin, ainsi que de lutter contre la contrebande et la corruption.

Le conseil a en outre, mis l’accent sur l’encouragement de la mise en œuvre des projets relatifs à l’exploitation des énergies renouvelables, et à engager les réformes législatives adéquates pour booster l’investissement national et étranger et regagner la confiance des partenaires internationaux et des investisseurs outre l’examen du rôle que peut jouer la diaspora dans le renforcement de l’effort national au développement.

Le président de la République a, à cette occasion, souligné l’importance de revaloriser le rôle social de l’Etat, d’ancrer la culture du travail, de favoriser l’austérité et de rationaliser les dépenses publiques et les importations. Ainsi que d’encourager la consommation des produits tunisiens.

Articles Similaires

Nickel se lance dans le transfert d’argent à l’international

tour

AUGMENTATION DE L’INDICATEUR DU RISQUE PAYS SUR LA DETTE SOUVERAINE

tour

Tuninvest Sicar : appel à candidature pour le poste de 2 administrateurs Indépendants

tour