Le Banquier
A la une Banques

UIB : PNB en baisse de 4,1%

UIB la plus forte hausse, BH en baisse

Les indicateurs de l’Union Internationale des Banques arrêtés au 31 décembre 2020, font ressortir les tendances suivantes :

– L’encours de dépôts s’est élevé à 5 133 MTND à fin 2020 contre 4 972,3MTND une année auparavant. Cette augmentation de dépôts de +3,2% correspondant à +160,6MTND résulte principalement d’une hausse des dépôts à vue (+38,7 MTND), des dépôts d’épargne (+173,7 MTND) et des autres dépôts et avoirs de la clientèle (+5,4 MTN), contre une baisse des encours des dépôts à terme, certificats de dépôt et autres produits financiers (-57,2 MTND).

– L’encours net des crédits à la clientèle a affiché une croissance de +5,9% à fin 2020 correspondant à un additionnel de +324,4 MTND, pour atteindre un encours de 5 823,6 MTND, contre 5 499,2 MTND une année auparavant.

– L’encours des emprunts et ressources spéciales a atteint 377,4 MTND à fin 2020, contre 430,9 MTND à fin 2019.

– Les produits d’exploitation bancaire, présentés nets des agios réservés, ont affiché une baisse de -5,8% pour atteindre 662,8 MTND à fin 2020, contre 703,8 MTND à fin 2019.

– La marge d’intérêt a atteint 243,9 MTND en 2020 vs 246,7 MTND en 2019, soit une baisse de -1,1%.

– La marge sur les commissions a enregistré une baisse de -6,4% pour atteindre 116,1 MTND en 2020, contre 124,1 MTND en 2019.

– Les revenus du portefeuille-titres commercial et d’investissement ont enregistré une baisse de -13,6 % pour atteindre 42 MTND en 2020, contre 48,6 MTND en 2019.

– Le Produit Net Bancaire a baissé de -4,1% pour atteindre 402 MTND en 2020, contre 419,4 MTND en 2019.

– Les frais de personnel ont accusé une hausse de +8,6% en 2020 pour atteindre 143,4 MTND, contre 132,1 MTND en 2019.

– Les charges opératoires ont progressé de +6,1% pour atteindre 202,6 MTND en 2020, contre 191 MTND en 2019.

– Le Résultat Brut d’Exploitation a baissé de -12,7% pour atteindre 199,5 MTND en 2020, contre 228,5 MTND en 2019.

– Le coefficient d’exploitation s’est établi à 50,4% en 2020 vs 45,6% en 2019.

Par ailleurs, l’UIB a procédé à la mise en place de nouveaux échéanciers au titre des crédits aux particuliers (ayant fait l’objet de report d’échéances selon les circulaires BCT N°2020-07 et 2020-08) avec capitalisation des intérêts conventionnels de la période du moratoire, exclusion faite de tout intérêt ou pénalité de retard.

Conformément aux circulaires BCT N°2020-07 et 2020-08, la période de report n’a pas été prise en compte pour déterminer l’ancienneté des créances des clients ayant bénéficié des mesures de soutien.

Les intérêts décomptés durant la période de report -et qui ont été capitalisés- sont constatés en résultat du fait que leur encaissement effectif est raisonnablement assuré. Toutefois, les intérêts capitalisés au titre des crédits de la clientèle qui sont classés au 31 décembre 2020 en C2, C3 et C4, ont été constatés en agios réservés.

Articles Similaires

La BIAT meilleure banque dépositaire

tour

Don allemand pour le développement de l’hydrogène vert

tour

IACE : Impact de la dégradation de la note souveraine de la Tunisie

tour