Le Banquier
A la une Actualités

UE: DIALOGUE INCLUSIF FACE A LA CRISE POLITICO-ECONOMIQUE

Une importante délégation du Parlement européen a effectué une visite de travail en Tunisie du lundi 11 au mercredi 13 avril 2022.

Au cours de sa visite en Tunisie, elle a eu des rencontres avec le président de la République, la cheffe du gouvernement, les représentants de partis politiques et d’organisations nationales dont notamment l’UGTT.

La délégation parlementaire européenne comprenait Michael Gahler (Parti Populaire Européen/Allemagne), chef de la délégation et rapporteur permanent pour la Tunisie au sein de la commission des affaires étrangères, Javier Nart (Renew Europe, Espagne), Jakop Dalunde (Verts/ALE, Suède) et Andrea Cozzolino (Alliance progressiste des socialistes et démocrates, Italie), président de la délégation du Parlement européen pour les relations avec les pays du Maghreb.

Au terme de sa visite de travail en Tunisie, la délégation de la commission des affaires étrangères du Parlement européen a donné, mercredi 13 avril 2022, une conférence de presse  au siège de la Délégation de l’Union européenne à Tunis.

Au cours de cette rencontre avec les médias, les membres de la délégation ont appelé toutes les composantes de la scène politique en Tunisie à s’engager, en toute urgence, dans un “véritable dialogue inclusif” pour résoudre la crise politique et économique.

Les eurodéputés ont souligné le besoin d’un processus politique global et structuré entre les représentants de autorités en place, les partis politiques et les composantes de la société civile en vue de surmonter, parallèlement, les difficultés politiques et économiques qui ont mis le pays et les Tunisiens à rude épreuve.

Accompagner la consultation électronique par un processus de relance économique

Michael Gahler, président de la délégation et rapporteur permanent pour la Tunisie au sein de la Commission des affaires étrangères, recommande, dans ce contexte, que le processus de réformes politiques, qui a commencé par la Consultation électronique, soit accompagné par un processus de relance économique.

L’Union européenne observe avec inquiétude la détérioration “brutale” de la situation économique et sociale en Tunisie, qui a été aggravée par les répercussions de la pandémie et l’invasion de l’Ukraine par la Russie, a-t-il dit.

“Nous sommes toujours prêts à apporter l’assistance technique et financière pour aider la Tunisie à réussir ces deux processus, a-t-il soutenu, assurant que l’UE continuera à suivre de près l’évolution du processus politique et la mise en œuvre des étapes de la feuille de route annoncée par le président Kaïs Saïed.

Le Parlement européen disposé à apporter son appui aux réformes électorales…

Pour les réformes politiques, l’eurodéputé a fait part de la disposition du Parlement européen à participer à l’évaluation des options de la réforme électorale.

Il invite également les autorités tunisiennes à s’inspirer des expertises de la Commission européenne pour la démocratie par le droit (Commission de Venise) en matière de réformes et acquis démocratiques.

A rappeler que le 1er avril 2022, le président de la République, Kaïs Saïed, avait reçu la présidente de la Commission de Venise, Claire Bazy Malaurie. L’entretien de la rencontre avait porté sur les perspectives de coopération entre la Tunisie et la Commission européenne pour la démocratie par le droit.

S’agissant de l’appui financier de l’institution parlementaire européenne, le membre de la délégation, Javier Nart, indique que “la conclusion d’accords d’appui budgétaire entre la Tunisie et l’UE exige la réalisation de véritables acquis démocratiques”.

… et soutiendra la Tunisie dans ses négociations avec le FMI

Pour sa part, Andrea Cozzolino a exhorté les Tunisiens à soutenir le processus politique de réforme et pousser vers la mise en œuvre de toutes les étapes de la feuille de route en vue. “Nous œuvrerons, dès notre retour à Bruxelles, à convaincre nos collègues parlementaires de continuer de soutenir la Tunisie dans cette phase critique et de pousser dans la meilleure direction les négociations entre le Fonds monétaire international et les autorités tunisiennes”, a-t-il promis.

Articles Similaires

ATTIJARI LEASING : EVOLUTION DU PNL

tour

Les professionnels de la chaussure veulent travailler avant Aïd Al-Fitr

tour

Construction : Appui à la mise en œuvre de marchés publics durables

tour