Le Banquier
A la une Assurances

TUNIS RE: les indicateurs auraient pu être meilleurs

La Société Tunisienne de Réassurance a publié ses indicateurs d’activité relatifs au 3ème trimestre 2020. Les faits saillants ayant marqué l’activité au troisième trimestre 2020 se présentent comme suit :  

  • Le chiffre d’affaires a atteint, au terme du troisième trimestre 2020, 117,6 MDT, en légère baisse de 2%, expliqué principalement par les répercussions de la crise sanitaire ayant touché plusieurs domaines d‘activité, notamment le trafic aérien et de marchandises.  Le caractère universel de cette pandémie fait que ce ralentissement de l’activité a touché aussi bien le marché tunisien (4%) qu’étranger (1%), visible pour les branches transport et aviation, ayant été directement impactées par la crise du COVID 19.  
  • Le taux de réalisation au 30 septembre se situe à 74% par rapport aux prévisions ajustées pour l’année 2020. 
  • L’activité Retakaful a aussi subi une légère régression de son chiffre d’affaires pour atteindre 13 MDT au 30 septembre 2020, contre 14 MDT, pour la même période de l’année dernière.
  • La charge de sinistre brute a été affectée par la survenance de deux sinistres majeurs :
  •  un sinistre important sur le marché domestique touchant la branche incendie, (Tunisie Ouate &SIPP, estimé à 100%, à 44,5 MDT, dont 19 MDT la part de Tunis Re ;
  •  un évènement majeur sur marché étranger (explosion de Beyrouth du 04 août 2020), Cet événement a affecté plusieurs réassureurs internationaux et régionaux, dont les estimations des pertes économiques seraient de 7,5 milliards de dollars et les sinistres assurés se situent entre 1 et 1,5 milliard de dollars. La part brute de Tunis Re serait de 71 MDT.
  • Ces deux sinistres majeurs sont largement supportés par le programme de rétrocession de Tunis Re. En neutralisant ces sinistres majeurs, la charge sinistre brute serait de 56,414 MDT, en baisse de 10% par rapport à la même période de 2019,   
  • La charge sinistre nette a enregistré une amélioration de 7,4% par rapport au 3ème trimestre 2019 ; et ce, grâce au programme de rétrocession qui a très bien supporté la sinistralité exceptionnelle, couvrant 75% de la charge sinistre brute totale. 
  • Les produits financiers ont enregistré une évolution de 4% par rapport au 30 septembre 2019. Ces produits englobent les intérêts courus et non échus (pour les deux exercices 2019 et 2020). Ils ne tiennent pas compte des intérêts sur dépôts auprès des cédantes.

Articles Similaires

SAH : PAIEMENT DE DIVIDENDES

tour

Bourse : STB, Attijari, BIAT et BT en hausse, UBCI et BNA en baisse

tour

Gouvernement-UTICA : création de 8 commission pour relancer l’économie

tour