Le Banquier
A la une Actualités Nationales

Tawasol Group : L’impact de la crise sanitaire sur les chiffres

Tawasol Group : L’impact de la crise sanitaire sur les chiffres

La société Tawasol Group Holding a publié ses indicateurs d’activité relatifs au 3ème trimestre 2020.

Le groupe a commencé à reprendre son encours de chiffre d’affaires courant le troisième trimestre.

L’essentiel des activités ont redémarré en Juillet avec la levée totale du protocole sanitaire imposé en Mars.

Ainsi, les revenus consolidés de Tawasol Groupe Holding au titre du 3ème trimestre 2020 sont de l’ordre de 15,6MDT contre 18,7MDT réalisés au cours de la même période en 2019, enregistrant une baisse de 17%.

1. Le pôle réseau de télécommunication :

Le pôle réseau de télécommunication a connu un rétablissement de son niveau d’activité post confinement et s’est bien positionné sur le marché africain. L’activité a connu une croissance de 16% comparativement à la même période de 2019.

Il est à signaler que le groupe s’est séparé sur une de ses filiales en Tunisie, la Société MIR, du coactionnaire Marais Groupe en vendant sa participation contre un échange de titre dans la société Marais Tunisie, détenue désormais à 10% par le groupe Tawasol.

La société MIR a généré au titre du 3ème trimestre 2019 un revenu de 216 mille DT et en cumulé au 31 septembre 2019 un revenu de 1 130 mille DT. Ainsi, les taux de croissance des revenus du pôle réseau de télécommunication retraité de l’effet de cette déconsolidation intervenue en 2020, sont de 24% (au lieu de 16%) et de ‐2% (au lieu de ‐10%) respectivement au titre du 3ème trimestre 2020 et du cumul au 30 septembre 2020.

2. Le pôle réseau d’infrastructure

Le pôle maintient un portefeuille d’activités diversifié constitué de grands projets. Cependant, les restrictions de mobilité des personnes et les mesures de confinement, telles que les fermetures des sites, ont fortement réduit la production.

Les revenus réalisés par le pôle au titre du 3ème trimestre 2020 se sont élevés à 5.7 MDT contre 6.9 MDT à la même période de 2019, enregistrant ainsi une baisse de 17%.

3. Le pôle industrie

Le secteur de l’industrie et du profilé d’Aluminium a subi un ralentissement plus long qui correspond à la mise « en pause » demandée par le Gouvernement sur les crédits, l’approvisionnement et la reprise effective des chantiers de la promotion immobilière et de construction.

4. Le pôle immobilier

La chaîne immobilière est restée durablement latente par la conjoncture cependant les investisseurs se sont rapidement intéressés, au courant du troisième trimestre, à réinvestir sur le marché de l’immobilier.

L’encours comptable des terrains en stock, au 30 septembre 2020, est de 26.5 MDT ; et l’encours des logements construits en stock est de 20.1 MDT.

5. Analyse de l’endettement net consolidé

Le total de l’endettement consolidé du groupe a connu une baisse significative passant de 92.8MDT au 31/12/2019 à 84.8 MDT au 30/09/2020.

L’endettement à moyen et long termes s’élève, au 30 septembre 2020, à 12.9MTND contre 14.7MDT, enregistré au 31/12/2019. Il est constitué à hauteur d’environ 3.6 MDT par des crédits de préfinancement immobilier.

L’endettement à court terme net des placements bancaires se situe, au 30 Septembre 2020, à 71.9 MDT contre 78.1MDT au 31 décembre 2019.Il est constitué à hauteur de 11.6 MDT par des crédits de préfinancement immobilier.

Articles Similaires

Jendouba : subvention pour le financement d’un projet collaboratif

tour

859,4 MDT de déficit de la balance alimentaire en 2020

tour

AJECT : quelles mesures prendre pour la relance de l’économie ?

tour