Le Banquier
Actualités

Moyen-Orient : un vent de consolidation souffle sur les banques

(Agence Ecofin) – Au cours du premier semestre 2020, on a pu identifier 21 annonces de consolidation dans le secteur bancaire du Moyen-Orient. Une part importante est déjà finalisée. Le secteur de la finance islamique n’est pas en reste.

Le Moyen-Orient a connu un nombre non négligeable d’annonces de consolidation dans le secteur bancaire au cours du premier semestre 2020. Au total, l’Agence Ecofin a pu répertorier 21 annonces de fusions-acquisitions des banques de cette région sur la période.

12 opérations sont déjà clôturées. 9 sont des intentions officiellement rendues publiques. Presque tous les pays de la région sont concernés de l’Arabie Saoudite au Qatar, en passant par Bahreïn.

La plus importante annonce en valeur, mais qui n’est pas encore finalisée est la fusion entre la National Commercial Bank d’Arabie Saoudite et sa concurrente Samba Financial Group dans le cadre d’une transaction valorisée à 57,4 milliards de riyals saoudiens (environ 15,35 milliards $). Si le processus est mené à son terme, il débouchera sur la création d’une super banque dans le Royaume avec des actifs d’une valeur de 2010 milliards $.

Dans le domaine de la banque islamique, Noor Bank a cédé sa branche islamique à la Dar Al Takaful, une banque islamique cotée sur le Dubai Financial Market. Notons que début janvier 2020, Noor Bank a elle-même été reprise par la Dubai Islamic Bank.

Le timing de ces opérations suggère qu’elles étaient en préparation depuis un certain temps. Mais certains analystes pensent que la covid-19 a accéléré le processus.

Articles Similaires

BIAT ASSET MANAGEMENT: FCP Actions change en FCP Mixte

tour

Hausse de la production nationale de pétrole brut à fin mars 2021

tour

Economie et Finances : Ali KOOLI seul maître à bord

tour