Le Banquier
A la une Actualités

STABILITE DES EXPORTATIONS ET AUGMENTATION DES IMPORTATIONS

L’Institut National de la Statistique a publié, vendredi 29 octobre 2021, un rapport sur le commerce extérieur aux prix constants pour septembre 2021,

Selon ce rapport, le volume des échanges commerciaux extérieurs de la Tunisie s’est caractérisé, en septembre 2021, par une stabilité des exportations et une légère augmentation des importations (1,7%). Le taux de couverture en volume a ainsi perdu 1,4% pour s’établir à 78,4%.

les produits exportés et ceux importés ont enregistré une hausse aux niveaux des prix de respectivement 2% et 2,9%.

L’INS précise qu’au troisième trimestre de 2021, le volume des échanges extérieurs a baissé de 4,3% pour les exportations et de 6,3% pour les importations.

Stagnation des exportations

La stagnation des exportations en volume au cours du mois de septembre est le résultat des augmentations enregistrées dans divers secteurs, compensées par la baisse au niveau des exportations dans le secteur des industries électriques (-6,8%) et de l’énergie et lubrifiant (-23,3%).

La plus forte augmentation en volume a été enregistrée au niveau du secteur de l’agriculture et des industries agro-alimentaires avec un taux de 24,8%. Des hausses ont été également enregistrées dans le secteur du textile-habillement et cuirs (7,3%) et des industries manufacturières diverses (11,6%).

Hausse des importations

La croissance de 1,7% du volume des importations, en septembre 2021, résulte, d’une part, de l’augmentation du volume des achats de produits non énergétiques et d’autre part, de la forte contraction du volume des importations de produits énergétiques, qui a diminué de 25%.

Par ailleurs, la hausse des approvisionnements en produits alimentaires (50,4%) a eu la plus forte contribution dans l’évolution globale du volume des importations. De plus, les volumes des achats en biens de consommation et d’équipement ont crû respectivement de 1,3% et 3,1%.

Evolution des échanges hors énergie

Au mois de septembre, le volume des exportations hors énergie a progressé de 1,6% contre une augmentation de 6,7% du volume des importations.

Par ailleurs, les prix ont enregistré une hausse de 2,4% à l’export et de 2,3% à l’import ce qui a conduit à une stagnation des termes de l’échange hors énergie en volume à 93,1%.

Articles Similaires

ATL : FITCH RATINGS RELEVE LA NOTE

tour

Sociétés cotées : 20 janvier date limite de dépôt des états financiers

tour

DES CHEFS D’ENTREPRISE OPTIMISTES

tour