Le Banquier
A la une Actualités Nationales

Réserves en devises : 146 jours d’importation

Selon les dernières statistiques publiées, hier jeudi 5 novembre 2020, par la Banque Centrale de Tunisie, les services de la dette extérieure cumulés ont régressé de 16%, à fin octobre 2020, à 6,9 milliards de dinars.

De même, les recettes touristiques cumulées ont chuté de 62%, à 1,8 milliard de dinars, à la fin des dix premiers mois de l’année en cours, contre 4,8 milliards de dinars, à la même date de 2019.

Pour ce qui est des revenus du travail cumulés, ils ont légèrement augmenté de près de 10%, à environ 4,7 milliards de dinars.

Quant aux avoirs nets en devises, ils se sont élevés, à la date du 3 novembre courant, à 21,2 milliards de dinars, ce qui correspond à 146 jours d’importation, contre 18 milliards de dinars (102 jours d’importation), à la même date de 2019, soit en hausse de 17%.

Le taux du marché monétaire (TMM) s’est stabilisé, le 4 novembre 2020, à 6,21%, contre 7,82%, à la même date de l’année précédente.

Le taux d’inflation se stabilise à 5,4% en octobre

Selon les données publiées par l’Institut National de la Statistique, hier jeudi 5 novembre 2020, le taux d’inflation se stabilise à 5,4%, au cours du mois d’octobre 2020, pour le troisième mois de suite.

Cette stabilité est expliquée, d’une part, par l’accélération du rythme d’augmentation des prix des produits alimentaires (5,6% contre 5,3% en septembre) et, d’autre part, par la décélération observée au niveau des prix des produits et services de transport (0,6% contre 1,3%).

En octobre 2020, les prix de l’alimentation ont augmenté de 5,6% sur un an. Cette hausse est expliquée par l’augmentation des prix des légumes (13,1%), des viandes (7,6%), du groupe lait, fromages et œufs (6,1%), des poissons (5,3%). En revanche, les prix de l’huile d’olive ont reculé de 12,2% sur un an.

Inflation au niveau des services

Sur un an, les prix des services augmentent de 5,5%. Cette hausse est expliquée par la hausse des tarifs des services de restauration et cafés de 11,7%, des services de santé de 7,7% et des loyers de 5%.

S’agissant de l’inflation sous-jacente (hors produits alimentaires et énergie), elle est passée de 6,3% à 6,1% entre septembre et octobre. Les prix des produits libres (non administrés) ont augmenté de 5,5%, contre 5% pour les prix encadrés. Les produits alimentaires libres ont connu une augmentation de 5,8% contre 4,7% pour les produits alimentaires encadrés.

Augmentation de 0,8% des prix à la consommation

En octobre 2020, les prix à la consommation augmentent de 0,8%, après 0,6% le mois dernier. Cette augmentation est principalement liée à la hausse des prix des articles d’habillement de 5,6%, des prix de l’alimentation de 1,1%, et des produits et services des restaurants et cafés de 0,5%.

Par ailleurs, les prix des produits et services de transport ont baissé de 0,4%.

En variation mensuelle, les prix des produits alimentaires ont augmenté de 1,1% en raison de la hausse importante des prix des légumes frais de 7,1%, des prix des volailles de 5%, des prix des fruits secs de 3,5%, des prix des œufs de 2,1% et des prix des poissons frais de 1,1%.

En revanche, les prix des fruits frais sont en baisse de 3,1%, et ceux des viandes ovines ont baissé de 0,8%. Les prix des produits d’habillement ont augmenté, en octobre, de 5,6%, en raison de la fin des soldes d’été. Ainsi, les prix des articles d’habillement augmentent de 5,3%, ceux des chaussures de 7,3% et ceux des tissus de 1,2%.

Articles Similaires

BIAT ASSET MANAGEMENT: FCP Actions change en FCP Mixte

tour

Wifak Bank : résultat déficitaire

tour

Amen Bank : renouvellement du Contrat de Liquidité

tour