Le Banquier
A la une Actualités Nationales

MF : les chantiers de 2021: système de compensation, masse salariale et entreprises publiques

Dettes fiscales : prorogation des mesures exceptionnelles de remboursement

Le Gouvernement prévoit, durant l’exercice 2021, de réviser le système de compensation et de se pencher sur l’allègement de la masse salariale et la restructuration des entreprises publiques, a indiqué, mercredi, le ministre de l’Economie, des Finances et d’Appui à l’Investissement, Ali Kooli, lors d’une séance de dialogue avec les membres du Gouvernement sur la situation générale dans le pays, tenue à l’ARP.

” Il est temps de restructurer les entreprises publiques et de traiter ce dossier avec rigueur “, a indiqué le Ministre dans son intervention, affirmant que son ministère est en train de réfléchir sur les mesures à même d’alléger la masse salariale.

Evoquant aussi l’endettement, Kooli a déclaré que le Gouvernement se trouve dans l’obligation d’emprunter un montant de 16 milliards de dinars et qu’il est en train de mobiliser ce montant à travers le recours aux marchés intérieur et extérieur “.

Il est revenu sur les acquis de la Révolution dont le droit à la protestation pacifique ajoutant que les revendications du peuple sont tout à fait légitimes. “Mais a-t-on vraiment une baguette magique pour satisfaire toutes ces revendications dans quelques semaines? ” s’est-t-il interrogé, soulignant la nécessité de réfléchir collectivement à un nouveau modèle de développement qui garantit le partage équitable des richesses.

” L’année 2020 était une année très difficile sur les plans économique et financier ” a-t-il poursuivi, estimant que “cette situation est l’héritage de longues années, d’après et d’avant la Révolution “.

D’après le Ministre “malgré les difficultés, le Gouvernement s’est engagé à appliquer tous les anciens accords, en plus des aides qui étaient mobilisées en faveur des personnes et des sociétés suite à la pandémie “.

Cette séance de dialogue avec le parlement intervient sur fond de “protestations” ayant éclaté dans plusieurs régions du pays, parallèlement au 10ème anniversaire de la Révolution.

Certaines “protestations” ont dégénéré en actes de violence et de pillage et en affrontements avec la police, ce qui a causé la blessure de plusieurs agents de sécurité et l’arrestation de plus de 600 personnes.

Articles Similaires

BCT : examen 2 140 déclarations sur des affaires de corruption

tour

La BCT ne voit pas de problème à financer la LFC

tour

Les sociétés exportatrices recevront les subventions de transport avant fin janvier

tour