Le Banquier
A la une Actualités Nationales

LFC 2021 : PROGRESSION DU DEFICIT BUDGETAIRE ET REGRESSION DE L’INVESTISSEMENT PUBLIC

Dans le cadre de la loi de finances complémentaire (LFC), le déficit du budget de l’Etat pour l’exercice 2021 s’est aggravé de 38% pour se situer à 9792 millions de dinars(MD), contre 7094 MD prévus par la loi des finances pour l’année 2021.

Pour la première fois, le ministère des Finances n’a pas mentionné, dans le décret relatif à la LFC de 2021, le volume du budget de l’Etat rectifié.

L’expert économique Ezzedine Saidane a indiqué que le budget de l’Etat dans la LFC de 2021 est estimé à 55,5 milliards de dinars, contre 52,6 milliards de dinars inscrits au budget de l’Etat initial au titre de l’année 2021.

Le budget initial a été élaboré sur la base d’un prix moyen de baril de pétrole de 45 dollars, sauf que le cours du baril a grimpé, au cours de la dernière période pour atteindre 80 dollars, soit un écart dans la subvention des hydrocarbures de 3,2 milliards de dinars, soulignent les experts, sachant que chaque augmentation d’un dollar du prix de baril entraîne une hausse de la subvention des hydrocarbures de 129 millions de dinars.

Saidane a, également, évoqué une forte régression de l’investissement public, lequel (investissement public) est passé de 7,4 milliards de dinars inscrits dans le budget initial de l’Etat, à 4 milliards de dinars prévus dans la loi des finances complémentaire.

Les besoins d’endettement ont augmenté pour atteindre 21,1 milliards de dinars, contre 18,7 milliards de dinars programmés dans le budget initial de l’année 2021.

Selon le décret-loi n° 2021-3 du 15 novembre 2021, portant loi de finances complémentaire pour l’année 2021, publié, mardi, au journal officiel de la République tunisienne(JORT), les recettes du budget de l’Etat ont été fixées à 34449 MD contre 33 109 MD dans la loi des finances 2021.

Les dépenses du budget de l’Etat seront de l’ordre de 44 241 MD contre 40203 MD prévues par la loi des finances 2021.

Les recettes du budget de l’Etat d’un montant total de 34 449 MD répartis en 30 816 MD pour les recettes fiscales (contre 29825 MD), 3 103 MD pour les recettes non fiscales (contre2484 MD) et 530 MD pour les dons.

Le gouvernement compte financer le déficit et couvrir les charges de trésor en mobilisant des ressources d’emprunts extérieurs de 12 150 MD et des ressources d’emprunts intérieurs de 8 120 MD, outre des ressources de trésor de 801 MD.

Selon les données actualisées de la loi de finances complémentaire de 2021, les ressources des emprunts extérieurs ont diminué (13 015 MD dans la loi des finances 2021), tandis que les ressources d’emprunts intérieurs ont augmenté (5580 MD).

Il est à noter que la loi de finances complémentaire pour l’année 2021 a été publiée via le décret présidentiel n° 117 daté du 22 septembre 2021, relatif aux mesures exceptionnelles.

Articles Similaires

Séance du 3 mai 2021 : le Tunindex maintient son cap haussier

tour

LE TAUX D’INFLATION SE STABILISE A 6,2% EN SEPTEMBRE

tour

BFT : appel des employés pour sauver leur banque

tour