Le Banquier
A la une Banques

LES TITRES DE L’ETAT ONT ACCENTUE L’EVICTION DU SECTEUR PRIVE

La Banque centrale de Tunisie a publié, vendredi 21 janvier 2022, son “Rapport annuel sur la supervision bancaire – Exercice 2020”.

Ce rapport révèle que,  face à une conjoncture marquée par le creusement du déficit budgétaire, les émissions sur le marché financier ont été concentrées sur les titres de l’Etat en 2020, accentuant de ce fait l’effet d’éviction du secteur privé.

L’Institut d’émission explique que les émissions de bons du Trésor se sont significativement accrues à 8 279 milliards de dinars en 2020, contre 1,132 milliard de dinars en 2019, avec une concentration sur les adjudications des bons du Trésor à court terme (BTCT) qui ont accaparé 71% desdites émissions en 2020, contre 39% en 2019.

Par ailleurs, les émissions des entreprises par appel public à l’épargne (APE) se sont inscrites en baisse, revenant à 620 millions de dinars (MDT) en 2020, contre 683 MDT en 2019. Ces émissions se sont concentrées sur les titres de créance qui ont nettement augmenté par rapport à l’année précédente, totalisant 414 MDT, soit 67% du volume global des émissions, contre 221 MDT et 32,4%, respectivement en 2019.

Quant aux émissions par APE de titres de capital, elles ont totalisé 206 MDT ayant concerné exclusivement l’opération d’augmentation du capital de la société “Carthage Cement”, contre 462 MDT en 2019.

Articles Similaires

BCT : PRINCIPAUX TAUX ET INDICATEURS

tour

SIAME : distribution de dividendes

tour

Hausse des crédits à l’économie de 6,9% en décembre 2020

tour