Le Banquier
A la une Banques

Les députés critiquent le taux d’intérêt élevé des prêts bancaires

Lors de la séance de dialogue avec le Gouverneur de la Banque centrale, hier jeudi 5 novembre à l’ARP, des députés ont critiqué le taux d’intérêt élevé des prêts bancaires qui obligent le citoyen tunisien à rembourser plus que le double du montant emprunté en raison de la hausse du taux d’intérêt directeur de la Banque Centrale de Tunisie.

Ils ont appelé l’Institut d’émission à réduire le taux d’intérêt directeur d’au moins 200 points de base, pour alléger la charge des prêts sur les familles et booster l’investissement.

Ils ont également pointé du doigt la manière avec laquelle les banques tunisiennes appliquent la circulaire de la BCT relative au report des échéances de crédits, en raison du manque de clarté de ce document, selon la députée Abir Moussi.

Le député Fayçal Derbel s’est dit étonné par le fait que chaque banque se base sur sa propre formule de calcul, appelant à la nécessité d’unifier les formules comptabilité en vue d’obtenir des états financiers comparables à fin décembre 2020.

Pour sa part, Yassine Ayari (indépendant) estime que la Banque Centrale a échoué à imposer la surveillance des institutions financières.

Le député Maher Madhioub a partagé le même avis, dénonçant les comportements des banques avec les citoyens à l’étranger, en les qualifiant ” d’irresponsables et non professionnels “.

Articles Similaires

RAIDA: financement de plus de 190 projets à Monastir

tour

Bourse: BHL en hausse et l’ATL, TLF et Hannibal Lease en baisse

tour

OIF : examen du cadre législatif de protection des utilisateurs des services financiers

tour