Le Banquier
A la une Banques

La BM soutient le hackathon “OpenGovDataHack2020”

Les services du ministère de la Fonction publique ont organisé, vendredi 5 mars à Tunis et à l’occasion de la Journée internationale des données ouvertes “Open data”, une journée d’information sur la deuxième phase du programme national des données publiques ouvertes, sous forme d’un webinaire.

La deuxième phase du programme national des données publiques ouvertes consiste en la concrétisation de plusieurs échantillons de projets issus du hackathon national “OpenGovDataHack2020”, organisé fin janvier 2020, en coordination avec la Banque mondiale, le ministère du Transport et de la Logistique, le ministère des Affaires culturelles et la Caisse nationale d’assurance maladie.

Le but étant de leur assurer une assistance technique pour en faire des projets devant profiter aux structures concernées.

Intervenant à l’ouverture de la journée, la ministre auprès du chef du gouvernement chargée de la Fonction publique, Hasna Ben Slimen, a fait savoir que sept des 38 équipes, ayant participé au hackathon, ont réussi à développer des solutions numériques et innovantes basées sur l’utilisation et la réutilisation interne ou externe des données publiques ouvertes.

Les équipes qui se sont distinguées lors de ce hackathon ont proposé sept projets d’applications mobiles, dont la mise en œuvre permettra de trouver des solutions aux problèmes que connaît la Tunisie dans le secteur de l’administration, de la culture et du transport qui dispose de 133 jeux de données exploitables et réutilisables, a-t-elle précisé.

Selon la ministre, les applications destinées à la réutilisation interne des données sont “Smart PN” dans le domaine du transport ferroviaire et “CNAM smart portal”, qui permettra de répartir les tâches administratives de la CNAM sur les centres régionaux.

Pour les cinq autres applications mobiles à savoir “Thnity” (transport), “Digicom” (culture), “Wasla” (transport), “Phoenix Tech” (transport) et “Be Free” (culture), elles seront basées sur la réutilisation externe des données ouvertes publiées par les établissements publics, a-t-elle ajouté.

Ben Slimen a indiqué, dans ce contexte, que la Banque mondiale et l’Unité de l’administration électronique relevant du ministère de la Fonction publique assureront l’accompagnement financier et technique pour la mise en œuvre de ces projets, en adéquation aux exigences et aux besoins des départements concernés.

Pour sa part, le responsable du Bureau de la Banque mondiale en Tunisie, Tony Verheijen, a fait valoir que l’initiative d’appui au programme national des données ouvertes s’inscrit dans une approche “beaucoup plus large” de soutien au gouvernement tunisien à travers le financement de la digitalisation de l’administration tunisienne et la consécration de la culture des données ouvertes.

Par ailleurs, il a réaffirmé l’engagement de la Banque mondiale à soutenir les équipes lauréates au hackathon “OpenGovDataHack2020”, en vue de concrétiser leurs projets et contribuer à la résolution de problèmes touchant des secteurs vitaux en Tunisie à l’instar du transport et la protection sociale.

A noter que le hackathon “OpenGovDataHack2020”, qui est le premier hackathon national sur l’utilisation et la réutilisation des données publiques ouvertes, a réuni 150 participants de différents âges spécialisés dans divers domaines. Il s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du 2ème engagement du 3ème plan d’action national du partenariat pour un gouvernement ouvert et portant sur “l’instauration du cadre juridique et organisationnel facilitant l’ouverture des données publiques”.

Articles Similaires

2ème Tech Trends « La digitalisation : vecteur de croissance des PME »

tour

Séance du 10 février : le titre MIP en haut du podium

tour

Déficit de la balance commerciale alimentaire au 1er trimestre 2021

tour