Le Banquier
A la une Banques

La BCT déterminer à contrer toute dérive inflationniste

Le Conseil d’administration de la BCT fait savoir qu’il restera attentif quant à l’évolution des prix, au cours de la période à venir, et qu’il usera de tous les moyens à sa disposition pour contrer toute dérive de l’inflation.

Il note que, conformément aux précédentes prévisions, l’inflation a poursuivi sa tendance haussière en 2021, pour clôturer l’année à 6,6% contre 6,4% en novembre 2021 et 4,9% une année auparavant.

La persistance des pressions inflationnistes était également perceptible au niveau des principaux indicateurs de l’inflation sous-jacente, à savoir ” l’inflation hors produits alimentaires frais et prix administrés ” et ” l’inflation hors alimentation et énergie ” qui se sont maintenues sur des paliers relativement élevés, de 6,1% et 6,4% respectivement, contre 5% et 5,9% une année auparavant.

Le Conseil pense que la progression des prix à la consommation enregistrée vers la fin de 2021 se poursuivra plus longtemps que ce qui avait été prévu précédemment.

Les pressions inflationnistes au niveau des principales composantes des prix resteraient particulièrement importantes et risquent de porter l’inflation à des niveaux relativement élevés à moyen terme, en relation avec l’envolée des prix internationaux, notamment des produits importés, l’orientation vers la maîtrise des dépenses de subvention ainsi que l’impact engendré par le stress hydrique.

Reprise modérée de l’activité économique

Le Conseil a relevé une reprise relativement modérée de l’activité économique qui évoluerait au voisinage de 2,9% pour toute l’année 2021, avec des perspectives de reprise timides pour l’année 2022.

Du côté du secteur extérieur, et en dépit du creusement du solde commercial en relation avec la reprise de l’activité, le déficit des opérations courantes s’est établi à 6,3% du PIB pour toute l’année 2021, contre 6,1% une année auparavant, et ce grâce à la bonne tenue des revenus de travail qui ont culminé à 8,600 milliards de dinars tunisiens.

Par ailleurs, le niveau des réserves de change a fait preuve d’une certaine résilience en s’élevant à 23,313 milliards de dinars tunisiens ou 133 jours d’importation au terme de l’année 2021.

Après examen des évolutions économiques et financières, le Conseil d’administration de la BCT a décidé de maintenir le taux directeur de la BCT inchangé à 6,25%.

Articles Similaires

L’Italie réitère son soutien au programme de relance économique tunisien

tour

SEANCE DU 27 JUILLET : LE TUNINDEX DE NOUVEAU AU VERT

tour

APTBEF: Réunion d’urgence sur la situation dans le secteur touristique

tour