Le Banquier
Banques

La BAD élue meilleure institution financière multilatérale du monde

Le magazine américain Global Finance, spécialisé dans les marchés financiers et la banque d’investissement, a élu la Banque Africaine de Développement ” Meilleure institution financière multilatérale du monde pour 2021 ”.

“Ce prix est une reconnaissance mondiale des efforts constants déployés par la Banque pour devenir une banque de solutions pour l’Afrique”, s’est félicitée la BAD dans un communiqué publié mardi 9 mars 2021.

Le président de la Banque africaine de développement, Dr Akinwumi A. Adesina, a estimé que ce prix était ” dûment mérité ” et a attribué le succès permanent de la Banque au solide travail d’équipe du personnel dans l’ensemble des pays où elle est présente.

En octobre 2020, au terme d’un vote des principaux acteurs des marchés obligataires, la BAD a été désignée comme l’institution ayant été, l’an dernier, le meilleur émetteur d’emprunt obligataire contre la pandémie de Covid-19 par le biais de son obligation à impact social ” Combattre le Covid-19 ” de trois milliards de dollars américains, libellée dans cette même monnaie et émise le 27 mars 2020, a précisé le communiqué.

L’obligation à impact social ” Combattre le Covid-19 ” a reçu un fort soutien de la part des investisseurs. Elle a été introduite à la Bourse de Luxembourg, et, au moment de son émission, elle est devenue l’obligation à impact social la plus importante à l’échelle mondiale.

Depuis, l’obligation a été cotée à la Bourse de Londres et admise dans le Réseau d’obligations durables du Nasdaq. Le produit de l’obligation, dont l’échéance est de trois ans, permet d’atténuer les répercussions de la pandémie sur les moyens de subsistance et les économies des pays africains.

La BAD a également reçu, en mars 2020, le prix de l’obligation 2020 d’Environmental Finance, catégorie SSA (secteur des émetteurs Souverains, Supranationaux et Agences), pour le succès remporté par un emprunt obligataire à impact social d’un milliard de couronnes norvégiennes (NOK) émis en 2019.

Il s’agissait de la toute première obligation à impact social émise sur le marché norvégien et de la première opération financière de la Banque en couronnes norvégiennes. En février 2021, l’agence de notation financière S&P Global Ratings a confirmé la note de crédit des émetteurs en devises ” AAA/A-1+” de la Banque africaine de développement, avec perspective stable.

Articles Similaires

Hausse des services de la dette extérieure cumulés de 27%, à fin janvier 2021

tour

Italie : paiements électroniques : fusion de Nexi et Sia

tour

BCT : nouvelles mesures en faveur des entreprises tunisiennes

tour