Le Banquier
A la une Actualités Nationales

INS : réduction de 423,8 MD du déficit commercial

Selon un rapport sur le Commerce aux prix courants avril 2021 publiée, vendredi 14 mai 2021, par l’Institut national de la statistique Au cours des quatre premiers mois 2021, le déficit commercial s’est établi à un niveau de – 4420,7 millions de dinars (MD), contre – 4844,5 MD enregistré, au cours de la même période de l’année 2020, soit une amélioration de 423,8 MD.

Cette amélioration est expliquée par la hausse des exportations (+21,4%) et celle des importations (+13%). Le taux de couverture a gagné, ainsi, 5,4 points pour s’établir à (77,5%), contre (72,1%), à fin avril 2020.

Sous le régime général, les échanges commerciaux sont déficitaires de -8987,8 MD (-7709,1MD en 2020), alors qu’ils sont excédentaires sous le régime offshore de 4567,1 MD (+2864,6 MD en 2020).

A fin avril 2021, les exportations ont enregistré une hausse de (+21,4%) contre une baisse de (-20,6%) durant les quatre mois de l’année 2020. Ils ont atteint le niveau de 15201 MD, contre 12521,2 MD durant la même période de l’année 2020.

L’INS explique cette hausse, d’une part par l’augmentation enregistrée au niveau des secteurs du textiles/ habillement et cuirs (35%), des industries mécaniques et électriques (34,1%), et d’autre part du secteur des industries manufacturières (34,3%), ainsi que de celui de l’ensemble des produits de 21,4%.

En revanche, le secteur de l’agriculture et des industries agro-alimentaires a enregistré une baisse de (-5,5%). De même, le secteur de l’énergie et lubrifiants a régressé de (- 27,5%) et celui des mines, phosphates et dérivés de (-2,2%).

Hausse de 13% des importations

Les importations ont enregistré une hausse de +13%, contre une baisse de 21,5% durant les quatre mois de l’année 2020. En valeur, les importations ont atteint 19621,7 MD, contre 17365,8 MD durant la même période de l’année 2020.

Cette hausse est expliquée par l’augmentation enregistrée au niveau des importations du secteur des mines, phosphates et dérivés de 35,1%, celui des industries mécaniques et électriques de 23,7% et celui de l’agriculture et des industries agro-alimentaires de 16,9%.

De même, les importations du secteur textiles/habillements et cuirs ont progressé de 21,3%.

Par contre, les importations du secteur de l’énergie et lubrifiants ont régressé, au cours des quatre premiers mois 2021 de (-19,7%).

Articles Similaires

ESSOUKNA : un déficit net de 297 m DT en 2020

tour

Séance du 3 mai 2021 : le Tunindex maintient son cap haussier

tour

L’italienne SNAM intéressée d’investir en Tunisie dans les énergies propres

tour