Le Banquier
A la une Actualités Nationales

Inflation stable

 Le taux d’inflation s’est stabilisé, en mai 2021, à 5%, après une légère hausse le mois d’avant , avril, passant de 4,8% en mars à 5,0% en avril).

Selon le rapport de l’Institut national de la statistique, publié samedi 5 juin 2021, cette stabilité est expliquée d’une part par l’accélération du rythme des augmentations des prix des produits alimentaires (6,0% contre 4,9%), et d’autre part par la décélération du rythme d’augmentation des prix d’autres produits et services, notamment ceux de la santé (7,7% contre 8,8%), du transport (1,5% contre 2,1%) et des restaurants et hôtels (5,8% contre 9,2%).

En mai 2021, les prix de l’alimentation ont augmenté de 6% sur un an. Ce taux est expliqué par la hausse des prix des huiles alimentaires de 13,8%, des légumes de 10,2%, du groupe ” lait, fromages et œufs ” de 8,1%.

Par ailleurs, les prix des fruits demeurent en légère baisse de -0,3% par rapport à leurs niveaux au mois de mai 2020.

Sur un an, les prix des produits manufacturés ont augmenté de 5,0% en raison de la hausse des prix des produits pharmaceutiques de 9,9%, des matériaux de construction de 9,8% et des produits d’entretien courant du foyer de 5,9%.

Pour ce qui est des services, les prix ont progressé de 3,9% sur un an en raison de la hausse des prix des services de santé de 7,5% et des loyers de 4,6%.

S’agissant du taux d’inflation sous-jacente (hors produits alimentaires et énergie), il s’est replié, en mai 2021, à 5% contre 5,5% le mois dernier. Les prix des produits libres (non encadrés) ont augmenté de 5,4% (contre 4,9% en avril). Les prix encadrés ont progressé quant à eux de 4,0% (contre 5,3% en avril).

Les produits alimentaires libres ont connu une augmentation de 5,9% contre 6,4% pour les produits alimentaires à prix encadrés.

En mai 2021, les prix à la consommation ont augmenté de 0,5%

D’après l’INS, les prix à la consommation ont augmenté, en mai 2021, de 0,5% après 1,1% le mois dernier. Cette hausse est expliquée principalement par l’augmentation des prix des articles d’habillement de 1,1%, des prix de l’alimentation de 0,6%, des prix des produits et services de transport de 0,9% et des prix des biens et services divers de 0,8%.

Sur un mois, les prix des produits alimentaires ont progressé de 0,6%. Ceci est dû au renchérissement des prix des volailles de 4,1%, des fruits frais de 3,6%, des huiles d’olives de 1,2%.

Par ailleurs, un fléchissement des prix est observé pour les œufs (-1,2%) et les légumes frais (-0,6%) après la forte hausse enregistrée tout au long du mois de ramadan.

En mai, les prix des produits d’habillement ont augmenté de 1,1% en lien avec les fêtes de l’Aïd. Ainsi, les prix des articles d’habillement ont connu une augmentation de 1,4%, ceux des chaussures de 0,7% et ceux des accessoires de 0,8%.

Pour ce qui est des prix de transport, ils ont progressé de 0,9% suite à l’augmentation des prix des dépenses d’utilisation des véhicules (pièces de rechange et carburants) de 1,6% et les achats de véhicules de 0,4%.

Articles Similaires

Ezzedine Saidane : La Tunisie a besoin de 12 milliards de dinars pour les trois prochains mois

tour

UNIMED : revenus en baisse au 31 mars

tour

BAD : le PIB réel de la Tunisie devrait rebondir et augmenter à 2%, en 2021

tour