Le Banquier
A la une Actualités Nationales

INFLATION 6,7%, EN JANVIER

Selon les statistiques publiées par l’Institut National de la Statistique, publiées samedi 12 mars 2022, l’inflation confirme sa tendance haussière au mois de janvier 2022, en augmentant pour le quatrième mois consécutif, pour s’établir à 6,7% contre 6,6% en décembre, 6,4% en novembre et 6,3% en octobre 2021.

” Cette progression est expliquée essentiellement par l’accélération du rythme des hausses des prix des boissons alcoolisées et tabac (18,6% contre 18,4%) ainsi que des prix du groupe ” meubles, articles de ménage et entretien courant du foyer ” (5,4% contre 5,2%).

Pour ce qui est des prix des produits alimentaires, ils ont maintenu le même rythme à la hausse (7,6%), en raison de l’augmentation des prix des œufs de 24,2%, des prix des volailles de 21,5%, de l’huile d’olive de 21,7%, des fruits frais de 17,9% et des poissons frais de 9,2%.En revanche, les prix des fruits secs sont en baisse sur un an (-7,1%).

De même, les prix des produits manufacturés ont augmenté de 7,8%, sur un an, suite à la hausse des prix des produits pharmaceutiques de 5,7%, des matériaux de construction de 13,4%, des produits de l’habillement de 8,8% et des produits d’entretien courant du foyer de 5,6%.

Pour les services, les prix ont crû de 4,7% sur un an, suite à la hausse des prix des services des restaurants, cafés et hôtels de 6,2%, des services de santé de 5,2% et des loyers de 4,4%.

S’agissant du taux d’inflation sous-jacente (hors produits alimentaires et énergie), l’INS a fait état d’une augmentation à 6,5%, contre 6,4% le mois précédent.

Les prix des produits libres (non encadrés) ont progressé de 6,7%, alors que les prix des produits encadrés ont évolué de 6,5%. Les produits alimentaires libres ont connu une hausse de 8,4% contre 3,6% pour les produits alimentaires à prix encadrés. //Les prix à la consommation augmentent de 0,7%, en janvier 2022, sur un mois

En janvier 2022, les prix à la consommation ont augmenté de 0,7%, contre 0,5% le mois précédent. Cette augmentation est principalement liée à la hausse des prix de l’alimentation de 1,3%, en raison d’une hausse importante des prix des œufs (11,4%), du groupe ” lait et fromages ” (2,6%), des huiles alimentaires (2,3%) et des viandes de mouton (2,1%).

La hausse des prix à la consommation est expliquée aussi, par l’accroissement des prix des meubles, articles de ménage et entretien courant du foyer de 0,8% ainsi que les prix des biens et services de transport de 0,6%.

L’INS souligne que seulement 65% des prix ont pu être collectés en janvier, en raison de perturbations de la collecte sur le terrain à cause d’une grève des agents (du 18 janvier au 11 mars).

Articles Similaires

Séance du 5 mars : 3 transactions de bloc : Attijari Bank, ARTES et ATB

tour

Le Gouvernement va émettre un emprunt obligataire national

tour

Maghrebia : vente des contrats en ligne avec la signature électronique

tour