Le Banquier
A la une Actualités

INDUSTRIE: BAISSE DES INVESTISSEMENTS

Selon l’Agence de Promotion de l’Industrie et de l’Innovation, l’investissement déclaré dans le secteur industriel a atteint, durant le premier trimestre 2022, le montant de 619,1 MD, contre 724 MD lors des trois premiers mois de l’année 2021, enregistrant ainsi une baisse de 14,5%,

Le nombre de projets déclarés a atteint 830 lors des trois premiers mois de l’année 2022 contre 970 projets durant la même période de l’année 2021 (soit une baisse de 14,4%). Ces projets permettront la création de 12710 postes d’emplois, contre 14007 postes d’emplois lors des trois premiers mois de l’année 2021, soit une baisse de 9,3%, lit-on de même source.

La valeur des intentions d’investissement dans le secteur des industries manufacturières, au cours des trois premiers mois de cette année, s’est élevée à 619,1 millions de dinars (MD) contre 724 MD durant la même période l’an dernier.

Il est à noter que les intentions d’investissement passent par plusieurs étapes intermédiaires avant d’être concrétisés. Les spécialistes l’estiment entre deux et trois ans, après avoir terminé toutes les démarches administratives et obtenu les licences, notamment l’obtention du financement bancaire et l’approbation des autorités concernées pour obtenir les privilèges fiscaux accordés.

La répartition sectorielle des intentions d’investissement dans les industries, en particulier, montre une régression pour la plupart des branches du secteur, les taux de baisse variant entre plus de 6 % et 85 %.

Selon les indicateurs de l’Agence de Promotion de l’Industrie et de l’investissement, les investissements déclarés dans les industries chimiques ont diminué de 85%, pour atteindre à fin mars 2022, un montant de 13,9 MD, contre 93,3 MD à la même période de 2021.

Les intentions d’investissement dans les industries des matériaux de construction, de la céramique et de la verrerie ont diminué de 57% pour atteindre, au cours du premier trimestre 2022, un niveau de 18,4 MD, contre 42,8 MD, à la même période l’an dernier.

Dans le même contexte, les investissements déclarés dans le domaine des industries mécaniques et électriques ont diminué, à fin mars 2022, pour atteindre 198,4 MD, contre 259,4 MD à fin mars 2021 (soit une baisse de 23,5%), en plus de la légère baisse de la demande d’investissement dans le domaine des industries agroalimentaires, qui a atteint 6,7% pour atteindre une valeur de 212,1 MD, contre 227,4 MD à la même période l’an dernier.

En revanche, les intentions d’investissement dans le textile et l’habillement ont enregistré une hausse de 20,4% pour atteindre, au premier trimestre de cette année, 50,1 MD, contre 41,6 MD à la même période l’an dernier.

Les investissements déclarés dans l’industrie du cuir et de la chaussure ont, également, connu une évolution estimée à 15,5 MD, contre 9,6 MD entre le premier trimestre 2022 et 2021.

La plus grande part de l’augmentation des intentions d’investissement concerne le secteur des industries diverses, dont la valeur est passée d’environ 50 MD à 110,7 MD entre les trois premières années de 2021 et 2022.

Le rapport de l’APII a, aussi, révélé que les intentions d’investissement dans le domaine des services liés au secteur industriel ont connu une évolution remarquable, atteignant 67,6% pour atteindre, à la fin du premier trimestre de cette année, 316,9 MD contre 189 MD, à la même période de 2021.

Articles Similaires

LANCEMENT DE LA CDC ONLINE ACADEMY

tour

TLF : Ahmed El Karm, nouveau président du Conseil d’administration

tour

Ezzedine Saidane : La Tunisie a besoin de 12 milliards de dinars pour les trois prochains mois

tour