Le Banquier
A la une Actualités Nationales

Des startups créent un GIE pour booster leurs exportations vers la Libye

Dix start-up et sociétés innovantes tunisiennes ont signé, mardi 25 mai 2021 à Tripoli, une charte de partenariat pour la mise en place d’un Groupement d’intérêt économique (GIE), et ce à l’occasion de la clôture du Forum et de la Foire Tuniso-libyens, organisés du 23 au 25 mai 2021 à Tripoli.

Ce groupement, qui vise à donner une impulsion à l’exportation de services et de marchandises à haute valeur ajoutée vers le marché libyen, permettra aux startups tunisiennes de conquérir ce marché voisin et d’autres marchés africains, via la Libye.

Les fondateurs de ce groupement ont exprimé leur confiance dans le succès de cette initiative soutenue par le Conseil d’affaires tuniso-africain (TABC) et la fondation allemande Hanns-Seidel.

A noter que la présence de ces startups à la Foire Tuniso-libyenne a suscité l’intérêt de professionnels présents, compte tenu de l’esprit d’innovation et la créativité dont elles ont fait preuve outre leur capacité à s’ouvrir à de nouveaux marchés porteurs.

Ces start-up, créées par des jeunes diplômés des universités tunisiennes, sont actives dans divers domaines, notamment les technologies de la santé, le web-marketing, la livraison numérique, les technologies de l’information et de la communication, le conseil, la conception 3D, le cryptage des données…

Haroun Ouannes, propriétaire de la société Go Staff, spécialisée dans la facilitation du travail intelligent inter-médecins, a fait savoir que les entreprises coopérant avec le TABC œuvreront à créer un espace de communication en Libye, afin de faciliter les transactions avec les investisseurs et les clients libyens.

Articles Similaires

SITS : déclaration des opérations

tour

ICF : perte de 11,364 MDT en 2020

tour

Séance du 4 décembre : AMI s’envole, Carthage Cement la plus convoitée

tour