Le Banquier
A la une Actualités

DEFICIT BUDGETAIRE 2022: 9,7%

Lors de son intervention au Forum de la fiscalité, organisé par l’IACE à Sfax, le gouverneur de la BCT a estimé que le déficit budgétaire serait de l’ordre de 9,7% du PIB en 2022, contre 6,7% prévu par la loi de finances pour l’année en cours.

 Il a saisi cette occasion pour expliquer l’aggravation du déficit due à la hausse des cours des produits alimentaires et énergétiques, en raison de la crise russo-ukrainienne, ce qui a entraîné l’accroissement des dépenses de compensation, rappelant plus que le budget de l’Etat a été établi sur la base d’un prix du baril à 75 dollars.

L’augmentation d’un dollar du prix du pétrole, rappellera-t-il, induira une hausse de 137 millions de dinars des dépenses de compensation. De même, une augmentation de 10 dollars du prix des céréales, générera un surcoût de 88 millions de dinars pour la Caisse de Faisant état de fortes pressions sur les équilibres globaux, non encore remis des effets de la crise sanitaire de la Covid-19, notamment le secteur extérieur, le gouverneur de la BCT a fait savoir qu’”un élargissement sensible du déficit commercial est prévu en raison de notre dépendance des importations de produits stratégiques (énergie et céréales) de la zone de conflit russo-ukrainienne, conjuguée à la flambée sans précédent des cours de pétrole (113 dollars le baril Brent le 17 mai, avec un pic de 128 dollars le 8 mars).

Articles Similaires

LA TUNISIE PEUT COMPTER (DE NOUVEAU) SUR LA BM

tour

Des activités économiques à Zaghouan dans le collimateur de l’INLUCC

tour

AMI ASSURANCES : UNE STRATEGIE DE DEVELOPPEMENT AMBITIEUSE

tour