Le Banquier
A la une Actualités

CONECT: POUR LE REPORT DE L’APPLICATION D’UNE DISPOSITION DE LA LF 2022

La Confédération des entreprises citoyennes de Tunisie a réuni, samedi 15 janvier 2022, virtuellement, son conseil administratif et de son assemblée générale annuelle.

Dans une déclaration faite à l’issue de ces deux réunions,  le CONECT estime nécessaire de reporter l’application des dispositions de l’article 52 de la loi de finances pour l’année 2022, portant “annulation de l’imposition de la TVA sur les sociétés internationales et des entreprises exportatrices”.

La CONECT recommande, de d’ouvrir un dialogue sur l’article 52 à l’heure où les investisseurs affichent leurs appréhensions sur l’application de cet article sur les sociétés industrielles exportatrices.

Les participants à cette réunion qui a rassemblé les membres du bureau exécutif national, les présidents des bureaux régionaux, les groupements professionnels et les partenaires, ont mis l’accent sur les principales activités de l’organisation, en abordant surtout les questions liées à la situation générale du pays et particulièrement la situation économique, sociale et sanitaire.

CONECT a exprimé ses préoccupations de la crise économique et financière continue en Tunisie mais aussi la dégradation du climat des affaires à l’heure où la pandémie du COVID-19 gagne du terrain.

Elle a, par ailleurs , exprimé son souci quant à la continuité de la pression fiscale, vu son impact négatif sur le tissu économique nationale en favorisant le développement de l’économie parallèle, et ‘absence du principe de la justice fiscale.

L’organisation a mis en garde contre la priorité de la rationalisation du système de subvention en rapport avec les problèmes liés à la filière du pain mais aussi aux difficultés liées au déficit énergétique et des projets des énergies renouvelables bloqués.

Elle a insisté sur la nécessité de rassurer les investisseurs et d’accélérer les négociations avec les organisations internationales et l’encadrement des PME, mais aussi de remédier à la crise structurelle que vit le secteur touristique et de trouver des solutions radicales au blocage législatif qui fait obstacle au développement des projets des énergies renouvelables, ainsi qu’au flou qui règne au niveau de la gestion de la transition énergétique.

CONECT a souligné la nécessité d’engager des réformes fiscales profondes, d’accélérer le rythme de la dématérialisation de l’administration et de renforcer la campagne de vaccination contre le coronavirus, en tant que seule solution pour sortir de la crise sanitaire et des effets économiques pervers.

Articles Similaires

Semaine du 2 au 6 : un marché hésitant face aux tractations sur la LFC 2020

tour

AMEN BANK: PROGRESSION DU RESULTAT NET DU GROUPE

tour

FTDES : inquiétude sur les prochaines négociations avec le FMI

tour