Le Banquier
A la une Banques

BCT: LES START-UP DE LA FINTECH ASSOCIEES A LA DIGITALISATION DES PAIEMECNTS

La Banque Centrale de Tunisie a récemment organisé, pendant trois jours, un Hackathon pour la sélection d’une plateforme mutualisée d’agrégation des paiements digitaux des grands facturiers publics tunisiens. Huit Fintechs tunisiennes ont pris part à cette manifestation.

Ce Hackathon était organisé au nouvel espace dédié à l’innovation ” BCT-LAB “, l’initiative de la Société Monétique Tunisie (SMT), avec l’assistance technique de la Société financière internationale (SFI), membre du Groupe de la Banque mondiale.

Cette plateforme va permettre, d’une part, aux prestataires de service de paiement de pouvoir s’interfacer facilement via la SMT (Société Monétique Tunisie) avec les grands facturiers, et, d’autre part, aux utilisateurs de régler leurs factures à distance au moyen de l’ensemble des canaux de paiement digitaux.

Présidant la cérémonie de clôture du Hackathon, le gouverneur de la BCT, Marouane El Abassi, a insisté sur l’importance de la digitalisation des paiements gouvernementaux pour la consécration de l’inclusion financière, du de-cashing et de la transparence des échanges.

Il a, par ailleurs, souligné l’impératif d’associer les start-ups et les Fintechs tunisiennes dans les projets stratégiques de digitalisation des paiements afin de leur offrir l’opportunité de s’ériger en ” nouveaux champions dans l’économie tunisienne “.

“La  BCT est déterminée, dans le cadre de sa stratégie des paiements digitaux, à mettre tous les prérequis nécessaires : réglementaires, institutionnels et opérationnels pour promouvoir l’accès et l’usage des services de paiements digitaux.

L’objectif est d’ancrer une logique de concertation et de synergie entre tous les acteurs de l’écosystème favorable à la promotion d’une interopérabilité intégrale, a précisé le gouverneur de la BCT.

Articles Similaires

BVMT : ADMISSION DE SMART TUNISIE SUR LE MARCHE PRINCIPAL

tour

OUVERTURE DES SOUSCRIPTIONS A L’EMPRUNT NATIONAL 2022

tour

Comment rembourser les 15,5 milliards de dinars empruntés par les gouvernements successifs aux banques locales ?

tour