Le Banquier
A la une Banques

Baisse du déficit de la balance des paiements…

Le déficit de la balance des paiements courants a régressé de façon significative, au cours des onze premiers mois de l’année écoulé 2020 pour revenir à 6,2% du PIB, contre 7,9% durant la même période de l’année précédente.

Ce résultat est imputable principalement à la contraction du déficit commercial, suite à la baisse des importations à un rythme plus accéléré que les exportations, en relation notamment avec le fléchissement de la demande intérieure et le ralentissement de l’activité économique, s’ajoutant au fléchissement du déficit de la balance énergétique sous l’effet de la diminution de la demande de ces produits et de la baisse de leurs prix sur le marché international.

Il convient aussi de signaler que la réalisation d’un bon niveau des revenus du travail (+7%) a permis de couvrir une partie du déficit, malgré la forte baisse des recettes touristiques de 63,9%.

…et augmentation des avoirs en devises

Cette situation a contribué à la consolidation du niveau des avoirs nets en devises qui ont atteint 22.924 MDT ou 160 jours d’importation au 29 décembre 2020, contre 19.125 MDT et 108 jours d’importation à la même date de l’année précédente.

Articles Similaires

STB: séminaire sur la prévention du blanchiment de capitaux et de financement du terrorisme

tour

Engagement de la France à doubler ses investissements en Tunisie

tour

Le 32ème rapport annuel de la Cour des comptes présenté à Kaïs Saïed

tour